Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 22:04

mairieBourgLaReineDans le cadre des journées du patrimoine, nous proposons la bal(l)ade gal(l)oisienne : "Dans les pas et les permutations d'Evariste Galois". Elle fait partie du programme : « Parlons d’Evariste Galois » : http://www.bourg-la-reine.fr/Acces-directs/Actualites/Parlons-d-Evariste-Galois. Avec des lectures de Mireille Grizzo.

Bibliographie: N. Verdier, Galois, le mathématicien maudit, Ed. Belin, 2011.

 

« D’aucuns disent qu’Evariste Galois (1811-1832) est aux mathématiques ce que Rimbaud est à la littérature ou Mozart à la musique. C’est de ce parcours « beau », « libre » et « singulier » dont nous parlerons en baguenaudant dominicalement dans les rues de Bourg La Reine; il y aura des histoires d'amours, de politique et de  mathématiques.». [Une balade est prévue le dimanche 18 septembre à 11 h 00 et une autre a été rajoutée à 14 h 30. Et c'est sur inscription au 01 41 87 23 19 ou 01 41 87 24 99].

 

Pré-requis : avoir un parapluie et savoir résoudre une équation de degré inférieur à quatre! Au-delà de cinq, c'est franchement facultatif!

Bien à vous.

  KB, ce vendredi 17 septembre 

NV.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 21:03

IMG_0469.JPG

Entrez dans une bibliothèque de mathématiques comme celle représentée sur notre logo (la bibliothèque Jacques Hadamard de l'université Paris-Sud 11) : vous y verrez alors des centaines de journaux, des milliers d’ouvrages spécialisés classés par domaine (analyse, algèbre, géométrie, ... avec de très nombreuses sous-sections) et des œuvres complètes de nos grands savants d’hier. Le processus d’édition d’œuvres complètes, tout particulièrement de scientifiques, a été étudié en tant que tel par Michael Cahn [1]. En observant la production d’œuvres complètes entre le XVIIe et le XIXe siècle, il avance l’idée que le phénomène prend une ampleur inédite dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque, selon lui, ces publications façonnent des « monuments de fierté nationale ». Les éditeurs qui s’engagent dans ces entreprises y puisent les ressources pour manifester leur légitimité scientifique, leur autorité intellectuelle. De plus, eu égard à la nature prestigieuse de ces ouvrages et aux prouesses techniques qu’ils requièrent, les maisons d’édition affichent par ces publications leurs capacités techniques. Notre ambition, ici, est de nous focaliser sur la production des œuvres complètes par l’éditeur français Gauthier-Villars, dans la deuxième moitié du XIXe siècle afin de comprendre comment en pratique ces objets éditoriaux singuliers étaient conçus grâce à la collaboration de différents acteurs. Nous terminerons en dépassant le cadre des productions de Gauthier-Villars pour les contextualiser et pour nous interroger sur ce geste éditorial d’hier et d’aujourd’hui consistant à vouloir être exhaustif sur les écrits d’un auteur. [...]

 

Pour lire la suite et citer cet article : Norbert Verdier, « Éditer des Œuvres complètes avec Gauthier-Villars, au XIX ème siècle »Images des Mathématiques, CNRS, 2011. En ligne, URL : http://images.math.cnrs.fr/Editer-des-OEuvres-completes-avec.html

 

[1]: Cahn, Michael « Opera Omnia : The Production of Cultural Authority » dans Chemla, Karine (ed), History of Science, history of Text, Boston studies in the Philosophy of Science, Springer, 2004, pp. 81-94. L’article de Michael Cahn a provoqué une reaction de Hans-Jörg Rheinberger : « Writing Works : A Reaction to Michael Cahn’s Paper » dans Chemla, Karine, History of Science …, pp. 95-103.

 

Bien à vous

N.V.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Publications 2011-2012
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 14:28

 

MaisonBerthollet.JPG

"La Société d'Arcueil, au service des jeunes savants" vient de paraître dans la revue Tangente [Tangente Hors Série, n°43, septembre 2011, pp. 2-3]. Voici le chapeau:

 

" Dans la banlieue sud de Paris, descendez à la station d'Arcueil-Cachan et longez la rue 8 mai 1945. Au bout se trouve l'endroit où habitaient Berthollet et, à côté, Laplace. Un cénacle scientifique, la Société d'Arcueil, s'y réunissait chaque jeudi au début du XIX e siècle". À l'article est aussi joint une brève intitulée "Un journal spécialisé pour la chimie mathématique" [Ibid., pp. 4]. Il s'agit d'une présentation succincte du Journal of Mathematical Chemistry.

Bien à vous;

N.V.

Ce samedi 10 septembre, près de chez Berthollet & Laplace.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Publications 2011-2012
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 09:34

 

ACH002877001 003Le 31 mai 1832, près d'un étang de la Bièvre dans l'actuelle Gentilly aux portes de Paris, décède des suites d'un duel le jeune Evariste Galois, sorte de Rimbaud des mathématiques. Le jeune Evariste, quelques semaines plus tôt avait rencontré une jeune femme. La veille du duel, il écrit à ses amis républicains : "Je prie les patriotes, mes amis, de ne pas me reprocher de mourir autrement que pour le pays. Je meurs victime d'une infâme coquette, et de deux dupes de cette coquette." Pour en savoir plus sur cette coquette, sur Galois, ses mathématiques et son temps, nous vous renvoyons à la biographie ci-contre.

 

Cette note inaugure une nouvelle rubrique intitulée "Aimer au temps du Romantisme". À partir de portraits de femmes extraits d'archives en partie inédites, nous explorerons les variations de l'amour dans toute sa pluralité.

 

Merci à l'infâme coquette (malgré son implication dans la mort de Galois :)): Stéphanie Félicité Barrieu née Poterin  Du Motel (11 mai 1812-25 janvier 1893), d'avoir lancé cette rubrique "romantique".

 

Prochaine "coquette": dans une quinzaine de jours.

 

Bien à vous. NV.

 

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Aimer au temps du Romantisme
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 10:24

Les maths : ça sert à quoi ?

 

En 1998, je publiais « À quoi servent les mathématiques ? » aux Éditions Milan (Collection Les essentiels). Cet ouvrage aujourd’hui épuisé a été vendu à 12 000 exemplaires environ. Une réédition avec pour titre "Les maths? çà sert à quoi?" [Merci Imène. :)]] est envisageable et envisagée. La réécriture sera proposée sur ce blog chaque quinzaine. Vos commentaires sont les bienvenus. Bien à vous. N.V.

 

À propos de la poésie, le poète Alain Bosquet déclarait :

 

« À quoi sert la poésie ou, plus exactement, sa forme la plus tangible, le poème ? À quoi sert l’arbre tout seul dans la prairie ou le murmure de la mer, ou l’azur ? Le besoin du poème est aussi ancien que le besoin de l’absolu […]. L’utilité immédiate du poème est nulle. Mais il possède le pouvoir de remuer une sensibilité. De toutes les formes verbales, il est le plus apte à provoquer l’interrogation. À travers lui la conscience se purifie et permet à l’homme de se projeter dans un temps et dans un espace où règnent la fable et l’exaltation. On peut le rapprocher de la prière ; une prière laïque qui n’invoque aucun dieu. Celui qui l’écrit, découvre ses ramifications profondes. Celui qui le lit, ressent l’espace de quelques instants, comme une métamorphose radicale. ».

 

Étrangement, la réponse du poète pourrait concerner notre interrogation : « Les maths ? çà sert à quoi ? ». Dans cet ouvrage, nous allons montrer que les mathématiques ne peuvent être réduites à une science dogmatique composées de théorèmes et d’applications aux sciences physiques. Certes, leur « utilité immédiate » n’est pas nulle ! Elles permettent de calculer, de mesurer, de concevoir des instruments de communications dont nous sommes tous les utilisateurs (ordinateurs, téléphones portables, etc.). Mais elles sont bien plus que cela ! Elles dérivent, elles aussi, d’un « besoin d’absolu » (comprendre, réfléchir, penser, etc.) et ne cessent d’interroger le temps et l’espace. Par le pouvoir des mots, nous invitons le lecteur à découvrir les « ramifications profondes » des mathématiques afin qu’à la manière de celui qui contemple une œuvre d’art, il « ressente l’espace de quelques instants, comme une métamorphose radicale ».

 

La suite, vers mi-septembre. N.V.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Les maths çà sert à quoi
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 21:17

cherbourg 01

 

 

Dans le cadre du CNRIUT 2011 (IUT de Cherbourg),

 

Presse mathématique au XIX ème siècle. Généralités et portraits d'auteurs d'une famille liée à Cherbourg: les Cabart-Danneville.

 

Pour toute information: cf. http://www.unicaen.fr/colloques/cnriut2011/

 

À Cherbourg, peut-être. N.V.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 18:24

Séminaire d’histoire des sciences & des techniques de Cachan

Saison 2010-2011

----- 

Coordonnateur : Norbert Verdier (norbert.verdier@u-psud.fr)

 

 

 Conférence n°3 
 « Mathématiques en Chine ancienne:  
 entre algorithmes et démonstration » 
   
 par Karine Chemla : directrice de recherches,  
 CNRS, médaille d’argent du CNRS (2009) ;  
 auteur, avec Guo Shuchun,  
 Les neuf chapitres, Paris, Dunod, 2004.  

 

 

Lundi 06 juin, à 17 h 00, amphi 1.

 

Une collation sera servie en salle des conseils à partir de 18 h 00

 

Merci de faire circuler l’information autour de vous !

 

N.V. [norbert.verdier@u-psud.fr]

 

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 05:28

 

sfhst.jpg

 

 

Congrès de la SFHST à Nantes :

 

16 h 25: "Les uns et les autres dans la circulation des mathématiques entre la France et l'Allemagne au XIX ème siècle"

 

Dans la session 14 animée par Catherine Goldstein & Pierre Lamandé.

 

Voir site du colloque: http://www.sfhst.org

 

À Nantes, peut-être. N.V.

 

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 23:13

Question de cours : calculer le jacobien lors d'un passage en coordonnées sphériques.

 

Commentaire: beaucoup d'étudiants ne précisent pas que ce que représentent les angles qu'ils prennent. Un schéma aurait été utile.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Poursuite d'études
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 22:37

 

... au centre François Viète, je donnerai un cours de Master 2 (Histoire des sciences et des techniques):

 

"Etudier historiquement un journal: les "pourquoi" et les "comment"

 

 

A demain, peut-être. Bien à vous. N.V.

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article

Articles Récents

Liens