Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 08:57
campus"J'ai le plaisir de vous inviter à la soutenance de ma thèse intitulée « Charles-Ange Laisant. Itinéraires et engagements d'un mathématicien, d'un siècle à l'autre (1841-1920). »
et dirigée par Mme BARBIN Evelyne.
Le jury est composé de
Mme BARBIN Evelyne - Professeur - Université de Nantes
Mme FURINGHETTI Fulvia - Professeur - Université de Gênes (Italie)
M. NABONNAND Philippe - Maître de conférences - Université de Nancy 2
Mme GOLDSTEIN Catherine - Directeur de recherche - Institut de mathématiques de Jussieu
Mme SCHWER Sylviane - Professeur - Université de Paris 13
M. VERDIER Norbert - Maître de conférences - Université de Paris 11.
La soutenance aura lieu le lundi 31 octobre à 14h dans l'Amphi Pasteur (Bâtiment 2) de l'UFR sciences et techniques de Nantes (plan ci-dessous). Le Campus sciences de l'Université de Nantes est en face de l'arrêt Michelet-Fac des sciences du tramway (ligne 2).
Vous êtes cordialement invité au pot qui suivra la soutenance.
Bien cordialement,
J. Auvinet.
Résumé : Charles-Ange Laisant (1841-1920) est une figure, restée longtemps méconnue, des mathématiques de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. La vie de ce polytechnicien d’origine nantaise présente de multiples et riches facettes. Ses carrières de militaire et d’homme politique s’entremêlent avec son parcours de mathématicien. À la suite de Jules Hoüel, il se montre un diffuseur actif de la méthode des équipollences de Giusto Bellavitis et de la théorie des quaternions en multipliant les applications de ces notions. Ami d’Édouard Lucas, Laisant produit
également des résultats originaux sur la représentation de notions issues des mathématiques discrètes. Homme de
réseaux, il est membre de multiples sociétés savantes en France (SMF, AFAS, Société Philomathique de Paris).
Persuadé que le progrès mathématique impose une plus grande communication entre ses acteurs, il fonde
L’intermédiaire des mathématiciens avec son ami Émile Lemoine et L’enseignement mathématique avec le
Suisse Henri Fehr. Après avoir été enseignant, son intérêt pour les questions d’éducation apparaissent ensuite
plus présentes à la fin de sa carrière où s’installe également une réflexion plus large sur sa discipline. Notre
travail s’efforce de discerner les différents itinéraires empruntés, de souligner les engagements inhérents à
chacun d’entre eux afin de situer les travaux de Laisant dans la période considérée (1860-1914) et d’étudier la
place particulière du personnage dans la communauté mathématique de son époque."
À Nantes peut-être. Bien à vous. N.V.

Partager cet article

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Soutenance de thèse
commenter cet article

commentaires

Normand Baillargeon 29/01/2012 23:01


Me serait-il possible,  à mes frais bien entendu, d'obtenur une copie de cette thèse que je voudrais lire?


Merci d'avance.

Articles Récents

Liens