Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 21:03

IMG_0469.JPG

Entrez dans une bibliothèque de mathématiques comme celle représentée sur notre logo (la bibliothèque Jacques Hadamard de l'université Paris-Sud 11) : vous y verrez alors des centaines de journaux, des milliers d’ouvrages spécialisés classés par domaine (analyse, algèbre, géométrie, ... avec de très nombreuses sous-sections) et des œuvres complètes de nos grands savants d’hier. Le processus d’édition d’œuvres complètes, tout particulièrement de scientifiques, a été étudié en tant que tel par Michael Cahn [1]. En observant la production d’œuvres complètes entre le XVIIe et le XIXe siècle, il avance l’idée que le phénomène prend une ampleur inédite dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque, selon lui, ces publications façonnent des « monuments de fierté nationale ». Les éditeurs qui s’engagent dans ces entreprises y puisent les ressources pour manifester leur légitimité scientifique, leur autorité intellectuelle. De plus, eu égard à la nature prestigieuse de ces ouvrages et aux prouesses techniques qu’ils requièrent, les maisons d’édition affichent par ces publications leurs capacités techniques. Notre ambition, ici, est de nous focaliser sur la production des œuvres complètes par l’éditeur français Gauthier-Villars, dans la deuxième moitié du XIXe siècle afin de comprendre comment en pratique ces objets éditoriaux singuliers étaient conçus grâce à la collaboration de différents acteurs. Nous terminerons en dépassant le cadre des productions de Gauthier-Villars pour les contextualiser et pour nous interroger sur ce geste éditorial d’hier et d’aujourd’hui consistant à vouloir être exhaustif sur les écrits d’un auteur. [...]

 

Pour lire la suite et citer cet article : Norbert Verdier, « Éditer des Œuvres complètes avec Gauthier-Villars, au XIX ème siècle »Images des Mathématiques, CNRS, 2011. En ligne, URL : http://images.math.cnrs.fr/Editer-des-OEuvres-completes-avec.html

 

[1]: Cahn, Michael « Opera Omnia : The Production of Cultural Authority » dans Chemla, Karine (ed), History of Science, history of Text, Boston studies in the Philosophy of Science, Springer, 2004, pp. 81-94. L’article de Michael Cahn a provoqué une reaction de Hans-Jörg Rheinberger : « Writing Works : A Reaction to Michael Cahn’s Paper » dans Chemla, Karine, History of Science …, pp. 95-103.

 

Bien à vous

N.V.

Partager cet article

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Publications 2011-2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens