Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 12:03

Janvier 2007, nous allions à Rennes, à l'INSA avec Hélène Haing. Bien  à vous. NV

 

Treizième feuille de Cachan.

" Cap à l’ouest, à l’INSA Rennes

avec Hélène Haing (DUT 2006) " 

     

  • Janvier 2007 –

     

 

 

Janvier 2007. D’abord des vœux. Puisse 2007 vous apporter tout ce que vous attendez d’elle. Cap à l’ouest, à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Rennes, avec Hélène Haing (DUT 2006).

 

Comment entre-t-on à l’INSA de Rennes  ?

 

On entre sur dossier. L’IUT présente un certain nombre de candidats appuyés pour cette poursuite d’études . L’examen des dossiers est centralisé à Lyon. Les dossiers sont ensuite réparties entre les différents INSA. Celui de Rennes est, par ses options, particulièrement bien adapté aux ex-DUT Geii. Ensuite, on subit un entretien. Tout d’abord, on doit remplir un questionnaire concernant le métier d’ingénieur, nos expériences professionnelles , nos activités extra - scolaires, pourquoi avoir choisi l’INSA, notre projet professionnel …

Ensuite, on passe un entretien devant trois personnes, dont un psychologue, une personne de l’INSA et un ingénieur INSA pendant 50 minutes environ. Durant l’entretien, on discute sur le questionnaire rempli précédemment.

 

Et ensuite ?

 

Cette année la concurrence était rude pour intégrer l’INSA de Rennes, car il y avait 116 candidats pour normalement 11 places ; ils ont accepté 2 personnes de plus, donc on est 13 entrants sur 50, c’est-à-dire 13 personnes ayant effectué les deux premières d’années d’enseignement supérieur ailleurs qu’à l’INSA (IUT, etc). Les 37 autres sortent de l’INSA où ils ont effectué les deux premières années (la classe préparatoire intégrée à l’INSA). En ce qui me concerne, je suis en Electronique et Systèmes de communication.

 

Et maintenant ?

 

Cette année, l’INSA a appliqué la réforme LMD, ce qui a provoqué beaucoup de changement dans notre programme. En effet, les cours vont très vite, et on n’a pas le temps de tout assimiler. L’emploi du temps est assez souple, mais on a beaucoup de travail personnel (entre la préparation des TP, les comptes rendus à exiger, les partiels à réviser, … Les semaines sont bien chargées). Je parle pour le cas d’une personne provenant d’un DUT, car les " insaliens pures souches " (prépa intégrée) ont plus de facilité que nous. Après deux mois et demi de cours, je trouve que c’est très dur, mais en venant d’un DUT je savais que cela n’allait pas être simple, donc je m’accroche et j’espère que tout ira bien. Sinon, la vie à l’INSA est très bien, le campus est très grand, il y a beaucoup d’activités sportives, d’associations intéressantes, …

 

Y-a-t-il d’autres anciens étudiants de Cachan à l’INSA Rennes ?

 

A l'INSA de Rennes, il y a plusieurs élèves de l'IUT de Cachan : Guillaume DUPUIS est en Electronique et Informatique Industrielle. Il y a Franck POIRIER et Yvan CHAUVET, ils sont actuellement en 4e année dans la même option que moi (Electronique et Systèmes de Communications (ESC)). Sinon, dans ma promotion, il y a aussi Maxime MUGARD qui est en ESC, il éprouve beaucoup de difficultés, mais il s'accroche.

Sitographie :

http://www.insa-rennes.fr/

 

 

Ours

Responsables de la publication : Georges Michaïlesco & Gilles Raynaud

Rédacteur & " Intervieweur ": Norbert Verdier (norbert.verdier@iut-cachan.u-psud.fr)

Comité de rédaction : Sally Gérome, Pascale Vareille, Norbert Verdier.

" Interviewée " : helene.haing@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans La Feuille de Cachan
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens