Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 17:29

Koyre-copie-3.jpg

Jeudi 6 mai 2010, 10 h-13 h
(Attention ! deux interventions)
 

Norbert Verdier, IUT Cachan & GHDSO/Université Paris-Sud 11

Traduire et transcrire des textes dans la presse mathématique du XIXe siècle

  

 

 

    Dans une première partie, nous tracerons les contours du paysage de la presse mathématique en nous focalisant essentiellement sur la première moitié du XIXe siècle. Les différents journaux de mathématiques seront succinctement présentés et les principales intentions éditoriale analysées.
    Dans une deuxième partie, nous étudierons les pratiques des principaux rédacteurs de la presse mathématique en matière de traductions. Nous nous pencherons plus précisément sur celle de Joseph Liouville, le fondateur du Journal de mathématiques pures et appliquées en 1836 et sur celles de Olry Terquem le co-fondateur des Nouvelles annales de mathématiques, en 1842.
    Notre troisième partie sera une série d'études de cas relevant de différents champs mathématiques afin de cerner au plus près des pratiques de traductions. Ce sera l'occasion de dresser les portraits de plusieurs traducteurs méconnus.
    Dans notre exposé , nous ne cesserons de croiser et de faire s'entrecroiser les points de vue des acteurs d'hier (rédacteurs, éditeurs & traducteurs) et d'aujourd'hui (historiens des mathématiques, historiens du livre et des livres, mathématiciens, etc.). 


 

Catherine Goldstein, CNRS-UPMC, Institut de mathématiques de Jussieu

Le rôle de la traduction entre journaux mathématiques dans le développement de la théorie des nombres au XIXe siècle

 

    Mon intervention documentera le rôle des traductions (en français, pour maximiser les relations avec l'exposé précédent) dans le développement de la théorie des nombres dans la première moitié du 19e siècle. Le point de départ est un constat quelque peu étonnant : alors que l'évolution de ce domaine est encore souvent attribuée complètement à des auteurs allemands (Gauss, Jacobi, Dirichlet, Kummer, en particulier), un grand nombre de traductions de ces auteurs apparaissent dans le Journal de Liouville. Je discuterai sur quelques exemples leur finalité, leur contenu et bien sûr leurs effets .

Partager cet article

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens