Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 21:25

Regle.jpg

 Participation au jury de thèse de :  
  « J'ai le plaisir de vous annoncer ma soutenance de thèse en histoire des 
 mathématiques le lundi 7 avril 2014 à 14h30 à la Faculté des Sciences de 
 Nantes, Amphi Pasteur. 
 Le sujet est : "La règle à calcul, instrument de l'ère industrielle : le 
 rôle de la France" (dir. : Evelyne Barbin ) 
  Le jury est composé de : 
  Dominique TOURNÈS, professeur des universités, Université de la Réunion 
 Konstantinos CHATZIS, chargé de recherche (1e classe), École des Ponts 
 ParisTech 
 Xavier SAINT-RAYMOND, professeur des universités, Université de Nantes 
 Norbert VERDIER, maître de conférences, IUT de Cachan 
 Résumé : La règle à calcul est un instrument basé sur la propriété fondamentale des logarithmes. Son histoire est peu connue. Elle a été inventée par Oughtred 
 en 1624. D'abord utilisée presque uniquement en Angleterre sous des formes spécifiques à chacun de ses usages, puis transformée sous l'impulsion de 
 James Watt pour les besoins de ses usines vers 1780, elle a vraiment pénétré en France en 1815. Jomard et Collardeau en ont alors confié la 
 fabrication à Lenoir. En 1851, Mannheim a créé la règle à calcul moderne. Gravet et Tavernier ont alors fabriqué en France des instruments de très 
 grande qualité qui se sont diffusés en Allemagne, puis aux U.S.A. et au Japon, où les règles à calcul ont accompagné l'industrialisation. Au XXe 
 siècle, l'instrument a été produit en très grandes quantités. Nous avons insisté sur les acteurs de cette diffusion plus que sur les questions 
 techniques liées à la règle à calcul. La thèse, qui porte sur une longue durée, permet de dégager et de 
 caractériser les grandes périodes dans l’histoire d'un instrument de calcul emblématique de l'ère industrielle. Nous avons mis en évidence, à 
 travers cette périodisation, le rôle charnière de la France au XIXe siècle dans la diffusion de la règle, et comment cette diffusion a 
 correspondu aux besoins de la période industrielle, jusqu'à l'apparition des calculatrices électroniques dans les années 1970-1980. L'étude de la 
 disparition très brutale de la règle à calcul est riche d'enseignements sur le développement des instruments de calcul. La révolution amenée par 
 les méthodes et machines numériques par rapport aux instruments mécaniques et analogiques est une des caractéristiques de la fin de l'ère 
 industrielle. Marc Thomas » À demain, à Nantes, très probablement. Bien à vous. N.V. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Norbert Verdier - dans Ma prochaine intervention
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens